© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

N° Siret : 52304719900022

  • w-facebook
  • Twitter Clean

Histoire du Reïki

Le Reïki a été redécouvert au Japon par le docteur Mikao Usui au 19ème siècle. Je dis re découvert car il a été mentionné pour la première fois il y a 2500 ans.

Mikao Usui était un méditant japonais, il a médité dès son plus jeune âge dans différentes pratiques d’approche bouddhiste, et durant de nombreuses années.

Après de longues recherches méditatives et de connaissance thérapeutique, il créa en 1922 une synthèse des connaissances accumulées et expérimentées, qu’il appela Reïki.

L’histoire du Reiki repose sur le souhait de Mikao USUI d’avoir une approche universelle et transculturelle, simple et accessible à tous.

Sa démarche était ontologique, globale et atypique : l’exercice du Reïki n’était pas centré sur une croyance, mais sur l’être humain lui-même et la connaissance de son fonctionnement.

Expliquant le sens du Reïki, Mikao Usui parlait de pratiques méditatives permettant la « guérison de l’esprit« .

Pour les méditants, la guérison de l’esprit ne relève pas du domaine médical, qui traite de la guérison des symptômes. La guérison de l’esprit relève du domaine spirituel, qui consiste à faire cesser son mal de vivre (souffrance naturelle) pour donner un sens à sa vie.

Selon la tradition méditative de Mikao Usui, la souffrance naturelle empêche la personne de se réaliser dans sa vie. Le bonheur étant l’absence de souffrance, pour être durablement heureux, il faut apprendre à discipliner son esprit pour arrêter sa souffrance et les mécanismes qui l’engendrent.

Le Reiki est donc l’union de la relaxation et de la méditation par le toucher, pour permettre à toute personne d’accéder à son bien-être durable et parfait, sans devoir pour cela entrer dans un temple et y méditer durant des années, comme il avait dû le faire.

Tel était le sens de la pratique d’origine, et l’histoire du Reïki de Mikao Usui.